Petit poème sans prétention...

Publié le par Daniel Garand

Maman après Papa
Je regarde à la fenêtre, tout me semble magnifique
pourtant il y a quatre jours maman que tu prenais la fuite
ce n'était pas une fugue, mais une délivrance
arrêtant tes douleurs et calmant tes souffrances.
 
Tu es parti très loin tout là haut dans les cieux
je sens tes grands bras secs qui pourtant nous entourent
nous apportant la joie, le bonheur et l'amour
afin que sur cette terre nous vivions tous heureux.
 
Papa  t'attendait déja pour te revoir
le repas était prêt pour le diner du soir
une petite embrassade dans un profond silence
la pudeur était là après une si longue absence
une parole entre vous et tout est revenu
les souvenirs d'antan, les projets d'avenir
comme je suis heureux, cela me fait plaisir
je sais que maintenant ,vous ne vous quitterez plus
 
Samedi 12 Septembre 2006   VOTRE FILS
 
~~ Daniel dit Albertmuda78 ~~
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Albertmuda ce petit poème sans pretention écrit de vôtre main mais lu avec beaucoup d'émotion de ma part ,je peut dire qu'assis sur le bord de leur nuage la main dans la main ils nous regardent en se disant que malgré tous les tracas et les souffrance endurées sur terre la vie faut d'être vécue josette sincères félicitations pour se poème
Répondre
N
Un magnifique poème !
Répondre
H
Merci Daniel pour ce poeme très émouvant
Répondre
S
tres jolie poéme bravo
Répondre